YVES DUVAL
Voyages

Liste des voyages France - Le chemin de Stevenson ou GR 70

tracé trek

Carte

Le GR 70 ou "chemin de Stevenson"

Le chemin tire son origine d'un voyage réalisé par l'écrivain écossais en 1878.

Désireux de découvrir les cévennes, pays des Camisards, l'auteur de "L'île au Trésor" est parti un beau matin de septembre du petit village de Monastier-sur-Gazeille pour rejoindre, 250 km plus au sud, la ville de Saint-Jean-du-Gard.

Voyageur solitaire, il est accompagné par une anesse, la très fameuse Modestine, qui aura le redoutable privilège de porter ses bagages. Invraisemblable bric à brac, son sac devait peser une centaine de kilos.


L'itinéraire emprunté aujourd'hui par le GR 70 est fidèle au périple de l'écrivain à quelques nuances près : le point de départ se situe au Puy-en-Velay et non à Monastier-sur-Gazeille, la fin du parcours peut être repoussée jusqu'à Ales grâce à une jonction avec les GR 61-67 et 44D.

Il traverse deux régions (l'Auvergne et le Languedoc-Roussillon) et trois départements (la Haute-Loire, la Lozère et le Gard). Le département de l'Ardèche n'est qu'effleuré à hauteur de La-Bastide-Puylaurent.

La randonnée est divisée en 12 journées de marche, longues de 17 à 30 km. Ce découpage peut aisément être raccourci d'une ou deux journées en regroupant les étapes Cheylard-l'Evèque - la Bastide-Puylaurent - Chasseradès d'une part, Florac - Cassagnas - Saint-Germain-de-Calberte d'autre part.

Le sentier longe à plusieurs reprises les lignes SNCF Clermont-Ferrand et la Bastide-Puylarent - Mende, ce qui facilite l'organisation de randonnée sur un tronçon du GR.


Le GR 70 offre une grande diversité de paysages :

Le Velay

Il s'étend entre Le Puy et Langogne. Ses paysages forment une mosaïque de champs et de reliefs volcaniques recouverts de bois. Traversé par plusieurs rivières (la Loire, l'Allier), le plateau est entaillé par des gorges profondes. Cette terre agricole est réputée pour la culture de la lentille verte, spécialité du Puy.


Le Velay


Nous aurons la chance en cette fin de mois de juillet de profiter des riches couleurs de la nature : vert et bleu pour les champs de lentille, parfois envahis de bleuets, blond des champs de blé, rose des épilobes, verts sombres des conifères.


Le Velay


Parmi les villages traversés, une mention spéciale pour Pradelles, auréolé de son titre de "plus beau village de France". Les ruelles sinueuses, le charme des anciennes batisses et le panorama sur la région environnante valent effectivement le temps d'une longue pause.


Le village de Pradelles


Le Gévaudan

le Gévaudan succède au Velay jusqu'au pied du Mont Lozère. Le changement de décor est flagrant.

Les cultures cèdent peu à peu le terrain à la forêt et aux marécages et la nature reprend ses droits.


Le Gévaudan


Le mont Lozère

point d'orgue du GR, offre une nouvelle rupture dans ce voyage. Ce massif, orienté est-ouest, constitue une véritable frontière entre la partie nord et le versant sud qui annonce la méditérranée. C'est à partir de là que nous commencerons à entendre les cigales.

Bien que culminant à 1 699 m, le sommet offre ses généreuses prairies jalonnées de pierres levées, appelées ici "montjoies", pour admirer un panorama à 360°. Nous avons ainsi eu la chance de contempler les cimes des Alpes sur fond d'azur, le jour de notre passage.

Le changement d'ambiance de part et d'autre de la montagne se retrouve également à travers la physionomie des villages du Bleymard, coté nord, et du Pont de Montvert, coté sud. Le second offre une atmosphère incontestablement plus méridionale avec ces terasses de café à l'ombre des platanes.


La Lozère


Les Cévennes

Les Cévennes

Elles forment le dernier ensemble du GR. Ce pays au relief accidenté, fait de gorges et de crêtes est la source de plusieurs rivières, comme le Tarn ou le Lot. Les forêts s'enrichissent de nouvelles essences, dont la plus connue est le chataigner.

Pays d'histoire et de religion également. Inexistant plus au nord, chaque village possède ici un temple protestant, en plus de son église catholique. On sent bien que l'histoire des Camisards, bien qu'éloignée de plus de trois siècles est encore présente.

Dernière mise à jour : Août 2012. - Plan du site - Mentions légales -